EN BREF

Deadline, one-man show de Souad Ben Slimane

Rendez-vous ce soir, jeudi 13 juin 2024, à 19h00 à L’Agora Marsa pour une soirée sous le signe du rire et de la réflexion avec Souad Ben Slimane, journaliste, auteure, comédienne et script doctor. Il y a quelques années, nous l’avions rencontrée sur scène dans «Forsa La Tou3ad» (Bonne occa’s), où elle racontait, avec un humour décapant, comment elle se rendait quotidiennement à la friperie. Elle n’y cherchait rien : elle fuyait une vie qui ne lui plaisait pas. Aujourd’hui, nous la retrouvons, et il semblerait que la réalité ne lui plaise pas plus qu’avant… Mais cette fois, c’est dans la fiction qu’elle va essayer d’oublier les travers de la société et la marche du monde tel qu’il va. Tour à tour ingénue, rêveuse, pragmatique ou rationnelle, Souad Ben Slimane signe un texte désopilant qui nous invite à voir le monde à travers sa lucarne.

“Pour une dernière chanson” de Lassad Salaani

Mise en scène par Lassad Salaani et produite par le Théâtre national tunisien, cette pièce est interprétée par Bahram Aloui, Aymen Selliti, Manar Tangour, Amen Allah Toukebri, Amira Loubiri et Mohamed Athmouni. «Pour une dernière chanson», également intitulée «Bi Ridhak», se place au cœur de la crise, telle que définie par Gramsci : «La crise, c’est justement quand l’ancien monde se meurt et que le nouveau tarde à naître, et que dans ce clair-obscur surgissent des monstres». Dans un lieu hors du temps, quatre personnages privés de paix, de fraternité et d’humanisme puisent au plus profond de leurs souvenirs les plus amers pour évoquer les relations entre Islam et Occident, la place de l’immigré en France, les causes de l’intégrisme, l’héritage culturel arabo-musulman et la difficulté du bien-vivre ensemble. Rendez-vous au Théâtre 4e Art les 21, 22 et 23 juin.

Ce soir à 20h00 au B7L9

«Ils dansent avec des échos spectraux, chuchotant des poèmes à des fantômes invisibles… Ils peignent l’aube avec des larmes et de l’encre.» Les inspirations de Sarla reflètent cette tension unique, non équilibrée, qui transparaît aussi bien dans ses œuvres audio que visuelles. Dans sa musique, chaque morceau est vivant et en constante évolution, sans suivre un chemin tout tracé, toujours en mouvement, ce qui lui donne une touche plus humaine. Elle inclut des conversations réelles, des enregistrements vocaux de moments aléatoires de sa vie. Elle donne rendez-vous pour une performance live mélangeant des textures aléatoires, intuitivement tissées ensemble pour créer une large gamme de sons, polis avec des voix pour former un paysage atonal de polyrythmies et d’échos. Le résultat est une expérience immersive qui transporte le public à travers un paysage sonore évolutif. La soirée sera suivie d’un DJ mix, une compilation de morceaux conçus pour être à la fois absurdes et éthérés, créant une expérience auditive surréaliste qui évoque un état onirique.

Fête de la musique

A l’occasion de la Fête de la Musique, le Goethe-Institut organise une soirée rock dans son jardin le 21 juin à 20h30. Une belle performance réunira le groupe tunisien Seltika et le groupe allemand Finn & Jonas dans une fusion musicale tuniso-allemande inédite et flamboyante. Au programme, deux groupes sur scène: les Tunisiens «Seltika» et, en exclusivité, le groupe allemand «Finn & Jonas» qui se produiront pour la première fois en Tunisie. Seltika, formé en janvier 2019 en Tunisie, est constitué de quatre musiciens et d’un chanteur : Bechir Jelassi à la batterie, Moez Ben Abdallah à la basse, Dhirar Kefi à la guitare, Radhi Chawaly au violon et Nyzeuh au chant. Ayant un répertoire très varié et unique, allant du rock au folk en passant par la country et quelques titres originaux, le tout avec un esprit celtique propre à ce groupe et une ambiance très festive. Quant à Finn & Jonas, c’est un groupe de rock qui a conquis ses fans depuis trois ans avec des paroles troublantes et des mélodies entraînantes. Au fil du temps, le groupe s’est forgé une personnalité un peu plus rugueuse pour des auditeurs qui peuvent continuer à s’attendre à de l’indie pop authentique et brut avec des guitares électriques.

L’article En bref est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

Provided by SyndiGate Media Inc. (Syndigate.info).

2024-06-13T11:12:26Z dg43tfdfdgfd